Vladimir Poutine offre huit anneaux à des dirigeants et suscite différentes interprétations

© Mikhail Klimentyev / SPUTNIK / AFP

Référence "consciente" au Seigneur des anneaux ou simple souvenir innocent ? Vladimir Poutine a offert huit anneaux à des dirigeants d'ex-URSS alliés de Moscou , suscitant différentes interprétations alors que les références à l'œuvre de Tolkien pullulent depuis le début de l'attaque en Ukraine . Après un sommet à Saint-Pétersbourg de la Communauté des Etats Indépendants (CEI), une alliance de plusieurs ex-républiques soviétiques, le Kremlin a remis mardi neuf anneaux d'or portant l'inscription "Bonne année 2023" et l'emblème de la CEI.

Vladimir Poutine comparé à... Gollum

Un anneau a été remis aux huit chefs d'Etats étrangers présents (Bélarus, Arménie, Azerbaïdjan, Tadjikistan, Kirghizstan, Turkménistan, Ouzbékistan, Kazakhstan), ainsi qu'à Vladimir Poutine. Des commentateurs ont immédiatement fait un parallèle avec le livre Le Seigneur des anneaux de J.R.R. Tolkien, dans lequel le maître du mal, Sauron, offre neuf anneaux à des dirigeants humains qui deviennent ensuite ses serviteurs, les "Nazgûls".

>> LIRE AUSSIGuerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir au 308e jour de l'invasion russe

 

Seule différence, dans le livre, Sauron crée en secret un anneau supplémentaire, l'anneau unique, qui permet de contrôler tous les autres. Des critiques du Kremlin, notamment en Ukraine, ont comparé Vladimir Poutine à Gollum, personnage corrompu par l'anneau unique, et le président ukrainien Volodymyr Zelensky à Frodon, qui décide de prendre l'anneau unique comme fardeau pour all...


Lire la suite sur Europe1