Vladimir Poutine critique Emmanuel Macron après la diffusion de leurs échanges téléphoniques

© REUTERS

La diffusion qui ne passe pas. En février dernier, quatre jours avant le déclenchement de la guerre en Ukraine, l'Élysée avait autorisé des caméras de télévision filmer un échange de très haut niveau entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine dans le cadre d'un documentaire destiné à être diffusé sur France 2. Dans un discours tenu devant le forum de discussion de Valdaï à Moscou ce jeudi 27 octobre, Vladimir Poutine a regretté qu'Emmanuel Macron diffuse leurs échanges.

« Lorsque des conversations téléphoniques ont lieu, en particulier dans des canaux de communication fermés, nous partons toujours du fait qu’il s’agit d'entretiens confidentiels, qui ne font pas l’objet de publicité. Si c’est fait unilatéralement c’est indécent bien sûr. Maintenant, je pars du principe que quelqu’un nous écoute », a déclaré le président russe dans des propos relayés par le quotidien britannique Guardian .

Lire aussi - « Je préfère aller en prison » : ces Russes qui se cachent pour ne pas combattre en Ukraine

La Russie dénonce l'illégalité de ces enregistrements

Mais Vladimir Poutine n'est pas le premier officiel russe à se plaindre de cette diffusion par Emmanuel Macron . Quelques jours la diffusion des vidéos, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avait rappelé que « l'étiquette diplomatique ne prévoit pas de fuites unilatérales de (tels) enregistrements », relate BFMTV.

Lire aussi - RÉVÉLATIONS. Comment un proche de Marine Le Pen a participé à la « Sainte-Alliance » europ...


Lire la suite sur LeJDD