Vladimir Poutine atteint de Parkinson ? Le Kremlin répond aux rumeurs

·1 min de lecture

Le Kremlin brise le silence. Ce vendredi 6 novembre, plusieurs sources russes concordantes, relayées par The Sun, affirmaient que Vladimir Poutine s'apprêtait à quitter ses fonctions à la tête de la Russie. D'après ces rumeurs, la compagne présumée du président russe, Alina Kabaeva, ainsi que ses filles Maria et Ekaterina, exhorteraient l'homme d'État à se retirer dès le début de l'année prochaine, en raison de son état de santé qui commencerait à se dégrader. Lors de ses dernières apparitions médiatiques, le dirigeant de la puissance mondiale aurait laissé échapper quelques symptômes de la maladie de Parkinson (jambes tremblantes, doigts contractés,...).

Pour le Kremlin, il n'en est rien. Les autorités russes ont nié ces spéculations autour de Vladimir Poutine. Le porte-parole du Kremlin et chef de cabinet adjoint, Dmitri Peskov, a affirmé ce vendredi 6 novembre que le président âgé de 68 ans était en "excellente santé", cite le Daily Mail. D'après lui, les bruits de couloirs à son sujet sont "complètement absurdes". Interrogé sur une éventuelle démission du successeur de Dmitri Medvedev dans un avenir proche, comme l'avait suggéré le professeur Valery Solovei, Dmitri Peskov a répondu avec fermeté : "Non." Et d'insister : "Tout va bien pour le président."

Ces affirmations du Kremlin interviennent alors qu'un amendement à la loi "sur les garanties au président de la Fédération après la fin de son mandat" a été déposé par un sénateur et un député à la Douma d'État, le mercredi 5 (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Charles de Gaulle : ces moqueries sur sa fille Anne qui lui ont fait si mal
VIDÉO - "Noël par Zoom ou par Skype" : chez Laurence Ferrari, le Pr. Gilles Pialoux lance un pavé dans la mare
Emmanuel Macron : cette erreur de conjugaison très remarquée
« J'ai besoin d'être rassurée » : Vanessa Demouy se confie sur sa vie de maman
Flashback - La triste fin de Margaret Thatcher, atteinte de démence