Vladimir Poutine atteint d’un cancer ? Les rumeurs sur son état de santé s’intensifient

·1 min de lecture

L'état de santé de Vladimir Poutine fait l'objet d'un très grand nombre de rumeurs. Au début du mois de novembre, des sources russes ont fait savoir que le président présentait des premiers signes de la maladie de Parkinson. Lors de ses dernières apparitions publiques, l'ancien membre du KGB aurait eu bien du mal à cacher ses douleurs devant les caméras. Une information très vite démentie par le Kremlin : "tout va bien pour le président", les rumeurs sur son état de santé étant "complètement absurdes".

Loin de mettre fin aux bruits de couloir, l'analyste politique Valery Solovei a divulgué de nouvelles informations à nos confrères de The Sun. En plus de la maladie de Parkinson, Vladimir Poutine souffrirait d'un cancer. Selon une autre source, le président russe aurait subi une opération chirurgicale pour un cancer de l'abdomen en février dernier.

D'après Valery Solovei, Vladimir Poutine, très affaibli, songerait donc rapidement à quitter la présidence et prévoirait d'annoncer sa sortie du Kremlin "au début de la nouvelle année". Réfléchissant très sérieusement à l'après, celui qui règne sur la Russie depuis plus de vingt ans préparerait déjà en coulisses sa fille Ekaterina Tikhonova, 34 ans, à sa succession. En début de semaine, Vladimir Poutine a eu une quinte de toux pendant une interview télévisée, et eu du mal à finir sa phrase sur des questions économiques liées à la crise de la Covid-19. Des troubles qui interrogent. En coulisses sa compagne, la gymnaste Alina Kabaeva, le (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Plus de son, plus d'image" : François Bayrou "cadenassé" par Emmanuel Macron ?
VIDEO - Malaise chez Pascal Praud : Sophie Davant refuse de commenter l'affaire Daval
Iris Mittenaere exaspérée par les critiques : son cri du coeur poignant
Gérald Darmanin "a voulu pousser son avantage un peu trop loin" : le ministre rappelé à l'ordre
VIDEO - "Personne ne veut savoir ce que fait Aurélien Taché sous la couette" : ses propos sur la polygamie créent un tollé