Vladimir Poutine est "tout à fait en bonne santé", selon le directeur de la CIA

Vladimir Poutine en conseil des ministres le 10 mars 2022 - AFP
Vladimir Poutine en conseil des ministres le 10 mars 2022 - AFP

William Burns a dégonflé les multiples rumeurs évoquant une aggravation de l'état de santé du président de la fédération de Russie.

Un dirigeant qui se porte à merveille. Le directeur de la CIA William Burns a affirmé que Vladimir Poutine est "tout à fait en trop bonne santé", écartant les rumeurs sur l'aggravation de son état de santé, rapporte la chaîne britannique Sky News.

"Ce que nous pouvons dire, c'est qu'il est tout à fait en trop bonne santé", a-t-il répondu après avoir été questionné sur la santé du président russe.

Le responsable américain, qui s'exprimait à l'occasion de l'Aspen Security Forum, a toutefois précisé qu'il ne fallait pas prendre sa déclaration comme un "jugement formel du renseignement".

Démenti du Kremlin

Cette déclaration survient au lendemain d'un déplacement du président russe en Iran, où il a rencontré son homologue Ebrahim Raisi ainsi que le guide suprême l'ayatollah Ali Khamenei. Une visite dans un contexte d'isolement international pour la Russie du fait de la guerre en Ukraine qui dure depuis bientôt cinq mois.

Plusieurs hypothèses circulent depuis le début du conflit sur l'état de santé de Vladimir Poutine. En juin dernier, c'est l'hebdomadaire américain Newsweek qui affirmait que le président russe aurait reçu un traitement contre un cancer. Deux mois plus tôt, le média russe indépendant Proekt avançait que le maître du Kremlin souffrait d'un cancer de la thyroïde.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergeï Lavrov a néanmoins démenti ces informations, affirmant qu'il n'y avait pas de "signes d'une maladie ou d'une affection quelconque" sur Vladimir Poutine.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Guerre en Ukraine : Zelensky limoge deux hauts responsables pour des soupçons de trahison

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles