Publicité

Comment vivre une rupture amicale sans trop en baver ? Une experte donne ses meilleurs conseils !

Lorsqu’on parle de rupture, on pense principalement aux relations amoureuses. Cependant, ce douloureux pan peut également toucher l’amitié et on en est pas moins affecté. Émotionnellement, cette étape qui signe la fin amicale entre deux êtres, peut générer son lot de complication. Comment faire pour se relever sans broyer du noir pendant des mois ? Pour s’en remettre plus aisément, la psychologue, sophrologue et praticienne Emotional Freedom Technique, Juliette Philipps, a confié ses conseils au magazine Le Progrès.

Pourquoi une rupture amicale nous bouleverse tant ?

Pourquoi ça fait si mal ? Selon la professionnelle, les principes de l’amitié “se construisent sur un pacte inconscient d’entraide, de soutien, d’écoute bienveillante, de partage de valeurs et se construisent à partir d’intérêts communs et d’affinités”. “Si ce pacte peut perdurer dans le temps, il peut également se rompre, car la nature humaine est d’évoluer, de se réinventer”, ajoute-t-elle. En théorie, ce principe semble plutôt simple, mais en pratique, c’est autre chose. Et pour cause ? L’amitié repose aussi sur des sentiments et lorsqu’on rompt, les émotions se bousculent… Et bonjour la tristesse ! C’est donc à ce moment précis qu’il faut se poser les bonnes questions et trouver les bonnes choses à faire.

On pose le constat !

Dans un premier temps, il faut s’interroger sur notre bien-être personnel en compagnie de cet.te ami.e. Juliette (...)

Lire la suite sur Grazia

Le soft-blunt bob est la coupe douce et facile d'entretien à adopter ces prochains mois
Pour ne pas tomber malade et garder la ligne, nos ancêtres ne juraient que par ce nutriment recommandé par tous les médecins
Anarchie relationnelle : c’est quoi cette tendance qui défie les codes de l’amour ?
Que devient Tony Danza, l'attachant Tony Micelli dans Madame est servie ?
Musculation : quelles zones cibler pour des résultats visibles et rapides sur la silhouette ?