Les personnes optimistes ont une durée de vie 11 à 15% plus longue que les autres

Johanna Amselem
·3 min de lecture
Side portrait of young Asian woman with eyes closed inhaling fresh air, against sunset in the sky.
Side portrait of young Asian woman with eyes closed inhaling fresh air, against sunset in the sky.

Une étude assure que les personnes les plus optimistes ont une durée de vie 11 à 15% plus longue que ceux qui se laissent envahir par des pensées négatives.

Même si le climat actuel n’est pas toujours propice à l’optimisme, il est important pour son bien-être de trouver des petits moments de bonheur. Selon les conclusions d’une nouvelle étude, les hommes et les femmes les plus optimistes ont une durée de vie 11 à 15% plus longue que ceux qui avaient peu de pensées positives. Les optimistes avaient également davantage de chances de vivre jusqu’à au moins 85 ans. Les chercheurs assurent que ces résultats sont valables même en prenant en compte le statut socio-économique, les problèmes de santé, la dépression, le tabagisme, l’alimentation, etc.

C’est la première étude à examiner l'impact de l'optimisme sur une si longue durée”, a déclaré l'auteur principal Lewina Lee, professeur adjoint de psychiatrie à la faculté de médecine de l'Université de Boston. L'étude a été publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences. Précisément, les conclusions rapportent que les femmes avec les niveaux d'optimisme les plus élevés avaient 1,5 fois plus de chances de vivre jusqu'à 85 ans ou plus. Les hommes très optimistes avaient eux 1,7 fois plus de chances de vivre à cet âge que les plus pessimistes.

Eduquer son cerveau

Les individus optimistes ont tendance à avoir des objectifs et la confiance nécessaire pour les atteindre. Ces objectifs pourraient inclure des habitudes saines qui contribuent à une vie plus longue”, rapporte l’auteur de l’étude. Cité par CNN, le neuroscientifique Richard Davidson, professeur de psychiatrie à l'Université du Wisconsin-Madison et fondateur et directeur du Center for Healthy Minds, explique que “l'optimisme est une dimension psychologique importante qui a émergé comme montrant des associations vraiment intéressantes avec la santé. Et j'ajouterais d'autres attributs positifs, tels que la pleine conscience, la compassion, la gentillesse et le fait d'avoir un sens aigu du but dans la vie”.

Et si vous avez tendance à voir le verre d’eau à moitié vide, rassurez-vous, ça se travaille. “Il existe des recherches qui indiquent que l'optimisme peut en fait être amélioré ou nourri grâce à certains types de formation. Ainsi, cela ouvre la possibilité que cultiver l'optimisme et d'autres attributs positifs puisse conduire à des améliorations significatives des résultats liés à la santé, y compris la longévité”, assure le chercheur. Ce dernier rapporte les résultats d’une étude qui s’est intéressée à la mesure directe de la fonction et de la structure du cerveau. Il a constaté que trente minutes par jour de méditation induisent un effet mesurable : “Ces exercices mentaux modifient la fonction et la structure de leur cerveau d'une manière qui, selon nous, soutient ces types de qualités positives. Et cela peut être essentiel pour produire l'impact en aval sur le corps”.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :