"Vivre avec 100€ par mois": la détresse d'une étudiante suscite un élan de solidarité sur TikTok

"Vivre avec 100€ par mois": la détresse d'une étudiante suscite un élan de solidarité sur TikTok
Maëlle, 20 ans, étudiante à Sciences Po, raconte ses difficultés sur TikTok @elleam_____ - TikTok
Maëlle, 20 ans, étudiante à Sciences Po, raconte ses difficultés sur TikTok @elleam_____ - TikTok

"Je ne parle jamais de ça, mais là vraiment j'en peux plus". Ainsi commence la vidéo postée il y a deux jours sur TikTok par Maëlle, 20 ans, étudiante à Sciences Po. En pleurs, elle décrit sa situation financière. "Ça fait quatre ans que chaque année ils diminuent ma bourse", explique-t-elle.

"En première année, je pouvais vivre juste avec ma bourse et c'était vraiment super", poursuit la jeune femme. Ses parents n'ont pas les moyens de l'aider et elle doit travailler en parallèle de ses études.

"Cette année, on a battu un record: je n'ai que 100€ de bourse par mois pour vivre", déplore Maëlle.

"Combien d'heures je vais devoir travailler pour juste payer ma vie?"

Vivre avec 100€ par mois avec un loyer de 400€ à Berlin, où elle poursuit son cursus, payer ses courses et vivre dignement est alors impossible pour Maëlle. Cette baisse drastique de sa bourse du Crous s'explique par le fait que ses parents habitent désormais à Mayotte et qu'ils bénéficient d'une aide financière pour contrer la vie chère sur l'île.

"Le fait que mes parents aient plus de sous, ils l'enlèvent sur ma bourse", déplore Maëlle, affirmant que ces derniers vivent "avec le strict minimum", son père étant au chômage.

"Ils sont à 10.000km de chez moi, il faut payer les billets donc je ne peux pas les voir", ajoute la jeune femme dans sa vidéo TikTok.

Maëlle ajoute également qu'elle travaille en parallèle de ses études. "Je travaille au moins 20 heures par semaine, mes études, elles en prennent un coup (...). Je suis pas sensée autant galérer parce que mes parents n'ont pas de moyens", confie-t-elle.

"Là j'ai encore un entretien d'embauche: combien d'heures je vais devoir travailler pour juste payer ma vie?", continue-t-elle, en larmes.

14.000€ récoltés

Sa vidéo a été massivement partagée. Ce mercredi, elle totalise 7.7 millions de vues et des milliers de commentaires. Beaucoup d'internautes partagent à leur tour leurs galères d'étudiants et d'autres témoignent de leur soutien, notamment en proposant à Maëlle d'ouvrir une cagnotte en ligne.

Réticente à l'idée au début, la jeune femme finit par accepter. Un élan de solidarité se met en place et la cagnotte atteint en quelques heures les 14.000€ récoltés. "Vous avez changé ma vie parce que là, ça veut dire que pendant plusieurs mois je ne vais pas avoir à m'inquiéter", confie Maëlle dans une autre vidéo.

Si la jeune étudiante a décidé de fermer la cagnotte pour elle, elle a choisi d'en ouvrir une seconde pour récolter de l'argent afin de le reverser à une association qui aide les étudiants en difficulté financière.

Article original publié sur BFMTV.com