Vivienne Westwood, Biélorussie, Cambodge et Monténégro : les informations de la nuit

TOM JAMIESON / NYT

Décès de la créatrice de mode Vivienne Westwood. Icône britannique de la mode et figure essentielle du mouvement punk, Dame Vivienne Westwood est décédée jeudi à Londres à l’âge de 81 ans. “Ses créations provocatrices et parfois controversées ont contribué à définir l’esthétique punk, faisant de Westwood l’une des créatrices de mode les plus célèbres de Grande-Bretagne, mêlant références historiques, couture classique et fioritures romantiques” et messages “parfois ouvertement politiques”, écrit The Guardian. “Vivienne Westwood est morte aujourd’hui, en paix et entourée de sa famille à Clapham, au sud de Londres. Le monde a besoin de personnes comme Vivienne pour faire changer les choses dans le bon sens”, a déclaré sa griffe.

La Biélorussie assure avoir abattu un missile ukrainien. Le ministère de la défense biélorusse a assuré qu’un missile ukrainien avait été intercepté sur son territoire, jeudi. Le S-300, un projectile de défense aérienne, aurait été abattu au-dessus du village de Gorbakhva. Minsk a convoqué dans la foulée l’ambassadeur ukrainien. Kiev, de son côté, a expliqué soupçonner la Russie de tenter de créer une “provocation délibérée”. Depuis les débuts de l’offensive russe en Ukraine, en février, Moscou utilise les bases et le territoire biélorusses dans le cadre de ses attaques, rappelle Politico, qui explique que le président Alexander Loukachenko a reconnu lui-même la participation passive de son pays. Mais tous les experts s’accordent pour dire qu’une participation des troupes de Minsk à l’invasion, trop risquée, est hautement improbable.

Cambodge : au moins 19 morts dans l’incendie d’un hôtel casino. Les opérations de secours ont repris vendredi matin dans l’hôtel casino Grand Diamond de Poipet, près de la frontière thaïlandaise, ravagé par un incendie dans la nuit de mercredi à jeudi. Le sinistre a déjà fait 19 morts mais “les autorités s’attendent à ce que le bilan s’alourdisse”, selon CNN. Plusieurs centaines de personnes séjournaient dans l’établissement au moment du drame. Les autorités cambodgiennes ignorent pour le moment les causes de l’incendie.

[...] Lire la suite sur Courrier international