Vivendi a conclu un accord pour clore la "class action" de 2002

PARIS (Reuters) - Vivendi annonce jeudi avoir conclu un accord pour mettre un point final à la plainte collective (class action) lancée aux Etats-Unis en 2002 par des actionnaires qui estimaient avoir été abusés par la communication de Jean-Marie Messier à l'époque où il dirigeait le groupe.

Aux termes de l'accord, Vivendi paiera 26,4 millions de dollars, représentant environ un tiers du montant total de 78 millions de dollars couvrant l'ensemble du litige, indique le groupe de médias dans un communiqué.

Cet accord, qui reste soumis à l'approbation finale du tribunal, se traduira par une reprise nette de provision d'environ 25 millions d'euros dans les comptes de l'exercice 2017 de Vivendi.

La provision ayant été déduite fiscalement, cette reprise sera taxée en 2017.


(Dominique Rodriguez, édité par Cyril Altmeyer)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages