Vive inquiétude des médecins face aux « bébés Coca »

Les sodas causent de graves dégâts sur la dentition des jeunes enfants. (Photo d'illustration)
Les sodas causent de graves dégâts sur la dentition des jeunes enfants. (Photo d'illustration)

On les appelle les « bébés Coca ». Ces enfants qui, à peine leurs premières dents sorties, se voient offrir des biberons de Coca, de sodas ou autres boissons trop sucrées, dangereuses pour leur hygiène buccodentaire et pour leur santé en général. Sur le site de BFM TV, les professionnels de santé ont tenu à tirer la sonnette d'alarme face à la recrudescence de cas. De plus en plus de bambins d'à peine un an arrivent en consultation chez le dentiste avec les dents abîmées, voire noircies. « En cabinet, on reçoit des enfants avec des dents à l'état de racines, très fragiles et très infectées », explique Marco Mazevet, délégué général du syndicat des chirurgiens-dentistes de France.

Certains bébés boivent des sodas en journée, d'autres le soir après le repas, et à cet âge-là le brossage des dents n'est pas toujours systématique. Parfois, chez les très jeunes enfants, toutes les dents de lait sont touchées et il n'y a qu'une solution : les retirer. Certains petits de moins de 6 ans se retrouvent alors sans dent jusqu'à ce que les définitives poussent.

Les enfants défavorisés plus touchés

« Chez des enfants, c'est très lourd comme opération », explique Christophe Lequart, chirurgien-dentiste et porte-parole de l'Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD). Surtout que les conséquences vont au-delà de la gêne physique. « Les conséquences sont multiples, aussi bien pour la mastication, la phonation que sur le plan social et l'estime de soi. Imaginez les moq [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles