Vive émotion dans un lycée lillois, après le suicide d'une élève transgenre

·1 min de lecture

Une cinquantaine de lycéens et d'enseignants se sont rassemblés devant le lycée Fénelon, à Lille, vendredi matin. Ils ont voulu rendre hommage à Fouad, une élève de Terminale transgenre dont on ne connait que le nom de naissance, qui s'est suicidée dans le foyer où elle vivait, mercredi. "C'est dur, car on ne s'y attendait pas du tout", confie une élève, émue, devant l'établissement nordiste.

Convoquée pour le port d'une jupe

Fouad, née dans le corps d'un garçon, est venue en jupe dans le lycée début décembre. Elle est alors convoquée par le directeur et la CPE et s'est sentie discriminée en raison de sa tenue, pas considérée comme adaptée.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Fouad quitte l'établissement, énervée et dépitée, mais, finalement, la direction l'autorise à retourner au lycée Fénelon dès le lendemain, habillée comme elle le souhaite. "Ça s'est vraiment transforme en victoire et plein de gens l'ont soutenue. Elle s'est faite entendre", saluent aujourd'hui ses amis. 

Mobilisation lycéenne contre la transphobie

Les élèves se mobilisent et des affiches sont collées sur les murs du lycée, comme "la transphobie tue" et ou "respectez les personnes transgenres". Deux semaines plus tard, Fouad se donne la mort dans le foyer où elle était hébergée.

" On ne saura jamais ce qui a été l'élément déclencheur de son geste malheureux "

Le rectorat avait fait part jeudi de ce suicide "d'un" lycéen, en passe "de changer d'identité s...


Lire la suite sur Europe1