« De son vivant »: « Pleurer au cinéma, ça fait du bien », estime Benoît Magimel

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

INTERVIEW - L’acteur Benoît Magimel émeut aux larmes en malade atteint d’un cancer incurable dans « De son vivant » ce mercredi au cinéma

C’est peut-être le rôle de sa vie. Et pourtant, Benoît Magimel joue un homme qui va mourir, atteint d’un cancer incurable dans De son vivant d’Emmanuelle Bercot ! Un mélodrame assumé présenté hors compétition à Cannes en juillet dernier.

L’acteur révélé dans La vie est un long fleuve tranquille s’est remplumé depuis le film, et c’est donc tout sourire qu’il a répondu aux questions de 20 Minutes sur ce film qui fait verser des torrents de larmes.

Comment avez-vous réagi en découvrant cette histoire ?

Peu de scénarios m’ont autant ému. Après l’avoir lu, je me suis assis par terre pour réfléchir. J’ai été comme assommé par le choc frontal que subit cet homme quand il apprend qu’il ne lui reste que quelques mois à vivre. Je me suis demandé si j’aurais la force d’affronter une telle vérité.

Comment avez-vous abordé le rôle ?

Je me suis identifié le plus possible au personnage. J’ai très vite compris qu’il faut travailler à partir de soi pour comprendre les différents états que subit cet homme jeune qui se sait condamné et qui doit l’accepter. Va-t-il être un mort-vivant ou va-t-il mourir de son vivant, c’est-à-dire mettre de la vie dans une mort inévitable ? C’est tout l’enjeu du film que je considère comme un conte philosophique.(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
« Oranges sanguines »: Jean-Christophe Meurisse porte ses fruits, ils sont acides, amers et hilarants
« On est fait pour s’entendre » : Pascal Elbé prête l’oreille à Sandrine Kiberlain
« Olga »: La gymnaste Nastya Budiashkina met la barre haut pour incarner son personnage
« Memoria » : Tilda Swinton incitée par Apichatpong Weerasethakul à rêver plus fort
« Les Magnétiques » : Comment Vincent Maël Cardona a conçu la déclaration d'amour magique du film

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles