Viticulture : la peur du gel

France 3

Les pieds de vigne ont déjà bourgeonné dans l’Yonne. Mais Olivier Morin est inquiet. Comme tous les viticulteurs de la région, il scrute avec attention le ciel. Des gelées sont annoncées presque toute la semaine. "Si la température descend et que le bourgeon gèle, c’est comme si on passait un coup de chalumeau dessus. On espère que ça ne sera pas le cas cette année. L’an dernier, 70% des pieds de vigne avaient gelé", déplore le viticulteur.

Protéger les grands crus en priorité

2016 avait été une année noire pour les viticulteurs. Sur les 4 500 hectares de chablis, près de la moitié avait subi des gelées. Pour faire face aux gelées, on commence à se préparer. De jour, en aspergeant les vignes, comme de nuit, avec des bougies afin de réchauffer la terre. Mais là encore, impossible de tout protéger. Les agriculteurs protègent en priorité les grands crus, mais il est impossible pour eux de protéger l’intégralité de leurs cultures.



Retrouvez cet article sur Francetv info

Grippe aviaire : nouveau vide sanitaire dans le Sud-Ouest
Le vrai du faux. "Les ruptures conventionnelles, première cause de fin de CDI" ?
Réformes des études de médecine : les internes lancent une grève pour une durée indéterminée
En Guyane, les barrages routiers sont refermés jusqu'à la signature d'un accord
Nantes : le mouvement des éboueurs entre dans sa sixième semaine

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages