"Vite ma dose" : la belle initiative bénévole qui révèle la déliquescence de l’État

·1 min de lecture

La campagne de vaccination française s’appuie sur un outil développé bénévolement par un ingénieur de 25 ans, Guillaume Rozier. Une jolie histoire qui cache mal la décadence d’un service public incapable d’informer et aiguiller les Français face à une crise épidémique.

Son succès, c’est leur échec. Il " ringardise le gouvernement " ou " incarne le service public de demain ", les commentateurs ne tarissent pas d’éloges sur Guillaume Rozier, 25 ans. Ingénieur tout juste diplômé, habile avec les bases de données, il crée depuis mars 2020 des outils pour informer les Français sur l’épidémie, et dorénavant les aider à trouver un créneau de vaccination. Ses innovations bénévoles, en " open source " (le code du logiciel est accessible à tous, N.D.L.R.) et d’intérêt public révèlent aussi l’incapacité de l’État à concevoir rapidement des outils utiles aux Français. Retour en trois épisodes sur cette démonstration de l’incompétence étatique applaudie des deux mains par l’exécutif.Mars 2020 : des visuels fiables et actualisésMi-mars 2020, sur son compte Twitter, Guillaume Rozier, un jeune ingénieur en dernière année d’étude, commence à publier des graphiques très clairs, montrant comme la courbe épidémique française suit avec quelques jours de retard la courbe italienne. Ses informations fiables, bien présentées et régulièrement mises à jour sont rapidement suivies par de nombreux internautes. Sur un site qu’il croit éphémère, Covid Tracker, il commence en avril à présenter...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Bientôt un scooter gonflable pour les moins de 80 kg

Rentrée scolaire : 22 établissements scolaires fermés en raison de cas de Covid-19, annonce Jean-Michel Blanquer

1939 : il y a 80 ans, les masques obligatoires

Rentrée obligatoire le 22 juin : la reculade de Jean-Michel Blanquer sur les précautions sanitaires

Selon l'ONU, 80 millions de personnes ont été déplacées par les conflits dans le monde en 2019, un record

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles