Vital Kamerhe entame une tournée politique dans l'est de la RDC

Vital Kamerhe, l’ancien chef de l’administration Tshisekedi, amorce une tournée politique ce lundi dans l’est du pays après son acquittement par la justice. Première étape : Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu. Mais sur place, le maire interdit le meeting populaire de M. Kamerhe, prévu au stade Afya, en raison de l'état de siège. Un porte-parole de son parti, l'UNC, reste confiant,j et assurait dimanche que le meeting aura bien lieu.

Avec notre envoyé spécial à Goma, William Basimike

Pour sa première tournée depuis son acquittement, Vital Kamerhe a choisi de revenir dans son fief. Il est originaire du Sud-Kivu, et le secrétaire général de son parti, l'UNC est, lui, du Nord-Kivu.

À Goma, il est porteur d'un message de paix du chef de l'État, alors qu'à quelques kilomètres de là, la petite ville de Bunagana et ses environs sont occupés depuis trois mois par le M23.

Ses partisans le considèrent comme l’homme de la situation, lui qui maîtrise les problèmes de l’est de la RDC. Ils sont convaincus qu’il peut apporter sa contribution dans la recherche de solutions.

Cette tournée pourrait permettre aussi à l'UNC de se refaire une santé et de resserrer les rangs, alors que ces deux dernières années ont été marquées par des divisions internes, notamment pendant l’incarcération de Vital Kamerhe.


Lire la suite sur RFI