Vitaa et Slimane annulent plusieurs émissions : la raison dévoilée

·1 min de lecture

Voilà plusieurs semaines que Slimane et Vitaa se font très discrets. Les deux artistes ont pris l'habitude de truster de nombreux plateaux, suite au succès de leur album VersuS, mais ces derniers temps, silence radio. Ce samedi 20 mars, ils étaient annoncés dans l'émission de Laurent Ruquier sur France 2, On est en direct, et le lendemain, ils devaient se joindre à Laurent Delahousse sur le plateau du 20h30, le dimanche. Toutefois, à la dernière minute, et sans explication, Slimane et Vitaa ont disparu des annonces.

Les fans des chanteurs se sont demandés s'ils n'étaient pas malades, voire même atteints du coronavirus, et c'est sur Instagram qu'on a eu la réponse. Vitaa a posté un cliché légendé, "Si tu tombes moi je tombe j’peux encaisser je peux tenir encore", reprenant les paroles de leur dernier single De l'or. Une fan lui a fait remarquer combien elle s'était inquiétée de son silence sur les réseaux sociaux, ce à qui l'amie de Diam's a répliqué : "Malade, mais ça va mieux".

Le duo complice à la ville comme à la scène n'a toutefois pas décidé de s'effacer des plateaux télévisés. Ceux qui ont gagné une Victoire de la musique en 2020 vont prochainement participer aux émissions auxquelles ils étaient annoncés. Elles seraient programmées, "très bientôt dans les semaines à venir" a confirmé Vitaa, toujours dans les commentaires de son compte Instagram. Nous voilà rassurés puisque nous avons hâte de retrouver les deux compères sur scène.

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTOS - Kate Middleton et William, Andrea Casiraghi et Tatiana Santo Domingo... Ces jeunes couples du gotha qui vivent ensemble depuis des années
Princesse Eugenie : pourquoi a-t-elle le droit de travailler contrairement à Harry et Meghan ?
Le prince Harry a retrouvé un job : il part à la conquête de la Silicon Valley !
PHOTOS - Kate Middleton et William : 10 ans après, de retour où ils se sont mariés
Emmanuel Macron : comment il s’y prend pour séduire une figure de la droite