Vitaa a payé le choix de fonder une famille : "Il a fallu reconstruire étape par étape"

·1 min de lecture

Comme dit le proverbe, les absents ont toujours tort. Dans les pages du Paris Match, Vitaa revient sur le passage à vide de sa carrière et les raisons de cette "traversée du désert". En quinze ans dans l'industrie de la musique, la chanteuse de R'n'B a fait crier, pleurer et danser de nombreux fans sur ses chansons. Mais "après 900 000 albums vendus sur le premier, le deuxième a beaucoup moins marché", pour la jeune femme, c'est "un coup dur et j'ai voulu faire un break."

Vitaa raconte comment elle avait "l'impression de tout avoir" mais pourtant, "j'étais seule quand je rentrais chez moi." Une solitude qu'elle ne supporte pas, elle qui a "depuis toujours cette idée de me marier jeune et d'avoir des enfants." L'interprète d'Avant toi, en duo avec Slimane, fonde alors sa famille avec son mari Hicham. En 2011, Vitaa devient maman d'un petit Liham.

Mais la chanteuse de R'n'B est bien consciente que le monde de la musique est "une industrie qui va vite." Son absence pendant quatre années, "n'a pas aidé ma carrière" souligne Vitaa. "Il a fallu reconstruire étape par étape, jusqu'à renouer avec le succès", un long processus pour celle qui avait déjà côtoyé la notoriété. Mais pour l'artiste qui chantait Confessions nocturnes avec Diam's, cette période lui a donné "la force de comprendre ses erreurs et de ne pas les reproduire."

Et aujourd'hui, Vitaa a su rebondir. Maman de deux enfants, Liham et Adam, la chanteuse vient de reprendre avec Camélia Jordana et Amel Bent, le titre engagé (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Emmanuel et Brigitte Macron hilares après une perfidie sur l'entourage du président
Dîners clandestins : "Aucun ministre n’a participé" s’insurge le chef Christophe Leroy
Lionel Jospin : "le geste exemplaire" de sa mère en fin de vie
Audrey Pulvar recadrée par Anne Hidalgo : "Il y a eu maladresse"
PHOTO- Marine Lorphelin a un « pincement au coeur » : une page se tourne