"Visual Suspect" : Arthur adapte un jeu de James Corden dès ce soir sur TF1

Un nouveau divertissement qui puise son inspiration dans un format américain sur TF1. Après la première diffusion de "Stéréo Club", adapté du jeu de Jimmy Fallon sur NBC, c'est cette fois au tour d'Arthur de proposer et de produire une émission inspirée d'un jeu imaginé par James Corden dans son "Late Late Show". C'est à ce prolifique animateur que l'on doit notamment la séquence culte "Carpool Karaoke", déjà adaptée sur la première chaîne. Dans "Visual Suspect", à l'antenne dès ce vendredi 17 juin, des personnalités vont se mettre le temps d'une soirée dans la peau de profileurs.

En l'occurrence, pour ce numéro inaugural, Shy'm, Booder, Camille Lou et Ahmed Sylla seront présents et feront face à 80 Français de tous horizons et de tout âge, baptisés "les suspects". La mission des profileurs ? Deviner les particularités de ces suspects en se basant seulement sur leur apparence. Ils n'auront droit à aucune question ni à aucun indice et devront donc compter sur leur seul sens de l'observation pour deviner le métier, la passion, le talent caché ou une autre singularité des participants. Le tout en prenant garde à ne pas tomber dans des pièges et autres préjugés. Réparties en binômes, les stars joueront pour faire gagner de l'argent à une partie du public.

"On y croit beaucoup"

Dans une interview accordée à puremedias.com début avril, Xavier Gandon, le directeur des antennes de TF1, s'était montré enthousiaste en évoquant cette...

Lire la suite


À lire aussi

"Visual Suspect" : James Corden annonce l'arrivée prochaine sur TF1 de la nouvelle émission d'Arthur
Découvrez le nouveau jeu produit par Benjamin Castaldi pour les USA
"Le club des invincibles" : Olivier Minne récupère la présentation du jeu le samedi 4 juin sur France 2

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles