Les visites médicales d’Eduardo Berti

Libération.fr

Une présence idéale est un tour de force et le contraire d’un tour de force. Il est né d’«une résidence littéraire-médicale dans la ville natale de Gustave Flaubert, fils d’un ancien directeur de l’Ecole de médecine de Rouen». En 2015, Eduardo Berti, né en 1964 à Buenos Aires et vivant actuellement à Bordeaux, dont dix livres ont été traduits (chez Actes-Sud et Grasset), a «passé plusieurs semaines au CHU de la ville de Rouen, invité et très bien accueilli par son service de soins palliatifs». Il en a tiré cinquante-cinq textes bouleversants, écrits directement en français. Chacun est à la première personne du singulier et porte le nom, «faux, car il s’agit d’une fiction construite à partir d’une expérience réelle», et la fonction de qui est censé s’exprimer : médecin, infirmière, aide-soignante, esthéticienne, stagiaire aide-soignante, secrétaire, lectrice bénévole, cadre dans l’unité, musicienne bénévole, interne, brancardier, infirmier, psychologue, bénévole de l’Association pour les malades en fin de vie. C’est un tour de force de donner tant d’émotion à partir de personnages si fugitifs, et c’est le contraire d’un tour de force tant Eduardo Berti se garde de toute virtuosité visible, tant c’est avec une simplicité apparente qu’il donne corps et âme à toutes ces vies, celles qui partent et celles qui restent.

La première intervenante est aide-soignante et sa première phrase : «Non, je ne vais pas lire votre livre.» Parce que chaque fois que le personnel hospitalier apparaît dans un livre ou un film, «j’ai envie de rire, franchement». Elle a «peur de ne rien retrouver». «Quand un écrivain, un architecte, un chef de cuisine, un avocat ou un comédien sont conviés à un repas et qu’ils se mettent à évoquer leur travail, tantôt on s’exclame "oh, comme c’est intéressant !", tantôt on pense "oh, comme c’est ennuyeux !", mais personne n’ose jamais dire : "Arrêtez de parler de votre métier, vous gâchez le dîner !" Les infirmières et les (...) Lire la suite sur Liberation.fr

En revenant, en écrivant
«Dessine-moi une meuf à poil»
Rendez-vous
Nu comme Jésus Rencontre avec Erri De Luca
Guillaume Musso de retour à Paris

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages