Visite surprise de Viktor Orban en Chine pour une «mission de paix» entre l'Ukraine et la Russie

Le Premier ministre hongrois a rencontré ce lundi 8 juillet le président chinois Xi Jinping à Pékin, quelques jours après sa visite controversée à Moscou vendredi dernier, où le dirigeant hongrois s'était entretenu avec Vladimir Poutine à propos de la guerre en Ukraine.

Pour les diplomates chinois, il ne s’agit pas d’une visite « surprise », mais « soudaine » du Premier ministre hongrois en Chine. La nouvelle n'est arrivée dans les colonnes de la presse d’État qu’une fois l’avion de Viktor Orban posé sur le tarmac de Pékin, raconte notre correspondant dans la capitale chinoise, Stéphane Lagarde. Côté protocole, l’expression habituelle « à l’invitation de » n’apparaît pas dans les communiqués, mais les dispositions prises pour accueillir le Premier ministre hongrois témoignent de l’importance de cette visite, relève le journal Pangpai.

Devant les drapeaux des deux nations, la poignée de main entre les deux dirigeants à Diaoyutai, la résidence pour les hôtes d’États étrangers près de Tiananmen, a été immortalisée. « Mission de paix 3.0. La Chine est une puissance clé dans la création des conditions de paix entre la Russie et l’Ukraine », a déclaré le chef du gouvernement hongrois sur X, alors qu’il atterrissait à Pékin, accueilli par la vice-ministre des Affaires étrangères Hua Chunying.

« Créer les conditions » pour un dialogue entre l'Ukraine et la Russie


Lire la suite sur RFI