Visite surprise d’Édouard Philippe à Notre-Dame-des-Landes pour «voir et écouter»

G.L. avec Ava Djamshidi et Emilie Torgemen
Jean-Paul Naud, maire de Notre-Dame-des-Landes, et Édouard Philippe, Premier ministre, le 13 janvier 2018

Le Premier ministre a rencontré ce samedi matin le maire de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) après une semaine de discussions autour du projet d’aéroport contesté.


Le Premier ministre a rencontré samedi matin Philippe Naud, le maire de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), achevant ainsi une semaine d’ultimes négociations sur le projet d’aéroport contesté dans la région nantaise. La rencontre se voulait confidentielle.

« L’idée était d’y aller dans des conditions normales », a-t-on expliqué du côté de Matignon. Autrement dit sans présence médiatique, raison pour laquelle la réunion n’était pas inscrite à l’agenda du Premier ministre. Ce n’est qu’à l’issue de l’entretien, par un tweet, qu’Édouard Philippe a révélé sa présence sur place, dans un souci de maîtriser sa communication.


« Voir et écouter », a twitté Édouard Philippe, en accompagnant son message de photos le montrant en compagnie de l’édile. Le Premier ministre a ensuite rencontré Johanna Rolland, la maire de Nantes pour une « visite républicaine », et le maire de Saint-Aignan de Grand Lieu, Jean-Claude Lemasson, ardent défenseur du projet. Il devait poursuivre sa visite à l’aéroport Nantes-Atlantique, situé à proximité de cette commune.

Matignon a précisé dans la matinée que « après avoir reçu l’ensemble des élus à Matignon, le Premier ministre a décidé de se rendre sur les communes qui seront concernées par la décision. C’est important pour lui de voir et d’aller sur les lieux pour mieux comprendre ».

Les grands élus rencontrés ces derniers jours

Le maire de Notre-Dame-des-Landes s’est dit « satisfait » qu’Édouard Philippe « ait pu se rendre compte de la réalité du terrain ». Et de confier : « Il m’a posé quelques questions mais c’est surtout moi qui ai déroulé les arguments en faveur d’une optimisation du site actuel (Nantes-Atlantique, ndlr) ».

Plus tard dans la (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Trump, un «président de merde» : Jack Lang persiste et signe
Immigration. Gérard Collomb : «C’est un projet de loi totalement équilibré»
Jack Lang traite Trump de «président de merde»
Front national : «Si le nom change, j'ai peur que les idées changent aussi»
Edouard Philippe devrait sécher les voeux

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages