Visite du roi Philippe en RDC: un déplacement historique dans un contexte de réchauffement

C’est une première historique. Le monarque belge, le roi Philippe, est en visite officielle en République démocratique du Congo (RDC) à compter de ce mardi 7 juin. Ce déplacement a été reporté à plusieurs reprises, notamment en raison de la pandémie, mais cette fois, accompagné de la reine Mathilde et du Premier ministre, Alexander De Croo, le roi Philippe se rend en RDC pour six jours. Il débute aujourd’hui par la capitale Kinshasa, puis Lubumbashi et Bukavu.

C’est un déplacement historique et symbolique qui débute aujourd’hui. Couronné en 2013, le monarque ne s’était encore jamais rendu dans l’ancienne colonie belge, devenue indépendante l’année de sa naissance, une indépendance prononcée par son oncle. « Le Congo accède, ce 30 juin 1960, à l’indépendance et à la souveraineté internationale », avait alors déclaré le roi Baudoin.

Soixante-deux ans plus tard, lors de son voyage, le roi Philippe s’adressera mercredi au Parlement congolais. Un discours très attendu : Congolais et Belges veulent savoir si le roi gardera la ligne qu’il avait adoptée à l’occasion des soixante ans de l’indépendance du Congo en juin 2020. Fait inédit, il avait présenté pour la première fois « ses plus profonds regrets pour les blessures » infligées lors de la période coloniale, dans une lettre adressée au président Félix Tshisekedi.

« Il faut qu’on en arrive à une relation adulte »


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles