Visite de Guterres, bombardements… le point sur la guerre en Ukraine

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
REUTERS/Alexander Ermochenko
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Situation sur le terrain, réactions internationales, sanctions: le point sur l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Frappes russes lors de la visite de Guterres

Kiev a été la cible de frappes jeudi soir, en pleine visite du secrétaire général de l'ONU . Antonio Guterres "est en sécurité" mais "choqué", a déclaré un porte-parole, tandis que le président ukrainien Volodymyr Zelensky a estimé que ces bombardements visaient à "humilier l'ONU".

Le maire de la capitale, Vitali Klitschko, a confirmé "deux frappes" sur le quartier de Chevchenkovsky et le ministre ukrainien des Affaires étrangères a dénoncé "un acte odieux de barbarie".

Un peu plus tôt, Antonio Guterres s'était rendu à Boutcha et Irpin, dans la banlieue de la capitale, théâtres d'exactions imputées à l'armée russe par les Ukrainiens. L'Onu fait "tout son possible" pour évacuer les civils coincés dans "l'apocalypse" de Marioupol (sud), ville ukrainienne détruite par les combats avec les forces russes, a-t-il notamment déclaré.

Appel à la création d'un TPI

L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) a appelé jeudi à la création d'un "tribunal pénal international (TPI) ad hoc" afin de juger "les auteurs du crime d'agression contre l'Ukraine".

La procureure générale d'Ukraine a annoncé dans la journée que dix soldats russes avaient été mis en examen pour des crimes de guerre présumés dans la ville ukrainienne de Boutcha, et qu'ils feraient l'objet de recherches afin de les arrêter et de les amener devant la justice.

Et dans un entretien avec le média allemand Deutsche Welle, Iryna Venediktova a souligné que les enquêteurs ukrainiens avaient identifié "plus de 8.000 cas" présumés de crimes de guerre depuis le début de l'invasion russe.

USA: rallonge budgétaire pour Kiev

Joe Biden a accentué jeudi la pression sur Moscou en demandant au Congrès une colossale rallonge(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles