En visite en Egypte, le pape François appelle à "prévenir les conflits et édifier la paix"

franceinfo avec AFP et Reuters

Pour sa première visite en Egypte, frappée au début du mois par des attentats sanglants contre la minorité chrétienne, le pape François a appelé à "bloquer les flux d'argent et d'armes" pour "prévenir les conflits et édifier la paix". "Aucune violence ne peut être perpétrée au nom de Dieu, parce qu'elle profanerait son nom", a également lancé le souverain pontife depuis Le Caire, où il est arrivé en début d'après-midi.

CMS-ContentHasMedias_2286880

Placée sous haute sécurité, cette visite éclair du pape François intervient trois semaines après deux attaques le 9 avril contre des églises coptes orthodoxes qui ont fait 45 morts et ont été revendiquées par le groupe jihadiste Etat islamique. Pour ce premier séjour du pape dans le plus peuplé des pays arabes, placé sous état d'urgence, policiers et militaires étaient omniprésents dans les rues de la capitale égyptienne, coupées à la circulation.

CMS-ContentHasMedias_2286876

Le pape François s'est rendu au palais présidentiel pour une rencontre avec le président Abdel Fattah Al-Sissi. Il s'est ensuite rendu à l'institution d'Al-Azhar où il a été accueilli par le grand imam, cheikh Ahmed al-Tayeb, et doit plus tard voir le pape copte orthodoxe Tawadros II.



Retrouvez cet article sur Francetv info

Égypte : le pape François est en visite dans le pays pour la première fois
Avertisseurs de radars : le gouvernement veut les interdire
Le pape François au Caire : une visite sous haute sécurité
Pape François en Égypte : une visite sous tension
La Commission européenne lance une procédure contre la Hongrie

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages