Il visite une attraction paradisiaque, sans se douter que la mort l'attend 100 mètres plus bas

Un horrible accident ! Un vacancier Britannique de 55 ans est mort suite à un grave accident alors qu'il était en visite sur une île paradisiaque le mardi 13 septembre dernier, vers midi. Il s'agit de l'île de Formentera, aux Baléares, en Espagne. Ce londonien était accompagné de sa compagne et de ses amis quand il a glissé d'une falaise près du phare de La Mola, un site mentionné dans le roman de Jules Verne, selon Mirror. On parle d'une chute mortelle de près de 120 mètres ! Les rapports de police obtenus par le média ont confirmé son identité puisque l'homme en question vivait au Royaume-Uni et possédait un passeport britannique.

"Les secours ont dû faire appel à des drones, à des jet-skis et à un hélicoptère pour localiser son corps, car il n'était pas visible du haut de la falaise d'où il était tombé", explique Mirror. C'est un hélicoptère de la Garde Civile qui aurait localisé le corps, à 15 mètres de la mer. Le groupe aurait profité d'une journée à Formentera après la visite de l'île voisine d'Ibiza où les vacanciers auraient séjourné dans un hôtel de luxe, toujours selon le média.

Un accident tragique pendant les vacances

Un porte-parole de la Garde Civile a affirmé qu'il s'agissait d'un grave accident et qu'aucun élément ne laissait penser à un crime. Notons que le phare de La Mola est un site incontournable et fait partie des principales attractions de Formentera. Situé au bord d'une falaise à l'extrémité de l'île, La Mola (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Disparition de Delphine Jubillar : ces nouvelles données téléphoniques qui portent un coup à la version de Cédric
Il se filme en train d'abattre des passants et diffuse les images en direct
Trois vacanciers s'écartent de la route en voiture, deux y laisseront leur vie
Le calvaire d'une ancienne résistante de 98 ans… qui a poireauté 24 heures aux urgences
Après 12 ans de souffrances, il reçoit un diagnostic atroce qui lui laisse des regrets dévastateurs