On a visité l'usine du futur, où Huawei fabriquera son P40

Peu d’hommes et beaucoup de machines. La première chose qui frappe le visiteur des lignes de production des smartphones haut de gamme de Huawei, c’est le degré d’automatisation extrême des usines.
Nous sommes au Manufacturing Center du géant chinois. Il est niché au coeur du parc high-tech de Songshan Lake, au nord de Shenzhen. C’est là que le futur P40 sera fabriqué. Mais pour l’heure, nous sommes invités à voir comment est assemblé le P30 sorti au mois de mars 2019.

Secret industriel oblige, nous n’avons pas été autorisés à prendre nous mêmes des photos. Nous avons d'ailleurs dû abandonner notre smartphone afin d'entrer sur le site de production à proprement parler. Il faudra donc nous contenter des clichés officiels du groupe.
Ce ne sont pas les seules contraintes qu'impose Huawei. Avant de pouvoir pénétrer sur le site, nous avons dû revêtir une blouse et une charlotte. Deux accessoires complétés par de superbes sur-chaussures. On n'a évidemment pas l'air d'un spationaute comme si nous visitions une salle blanche, l'ambiance est précautionneuse.

Des lignes de production de 120 mètres

La cadence de production est d'un smartphone toutes les 28,5 secondes.

Les lignes de production, une dizaine dans ce bâtiment, sont interminables. Il faut parcourir 120 mètres pour en venir à bout. Il suffit de les suivre pas à pas pour voir naître les smartphones sous nos yeux. Un mécanisme fascinant où l’on voit chaque composant s’ajouter peu à peu sans aucune intervention humaine.

Tout commence avec...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi