On a visité l'usine d'où vient sans doute votre smartphone reconditionné

50 millions de tonnes de déchets électroniques, chaque année, dans le monde. À l’heure de l’urgence écologique, ce bilan fait mal à la tech. Mais plutôt que d'envoyer des produits à la poubelle, certaines entreprises choisissent de les transformer pour leur offrir une deuxième vie. Que ce soit pour se donner bonne conscience ou par une réelle conviction écolo, se positionner sur le marché de la seconde main pour les pièces technologiques peut rapporter gros.

Certes, il y a l’appât du gain, mais l’image des marques en profite aussi fortement. C'est l'équation gagnante qu'applique depuis longtemps la société américaine Hewlett Packard Enterprise (HPE), spécialisée dans les services aux entreprises. Nous avons visité un de leurs deux centres dédiés au recyclage, perdu au bord d’un loch en Écosse, à Erskine. Loin de l’image de la grosse entreprise américaine, la fabrique est gérée comme le serait une entreprise familiale. 

Une usine... à l'ancienne

Image

« Ça fait trente-trois ans que je travaille ici, et mon fils aussi maintenant », témoigne Jackie, cet Ecossais avenant qui roule les « r », à la tête de cette usine. « Au début on fabriquait des ordinateurs, aujourd’hui on les retape, c’est passionnant ! On va dans le sens de l’histoire. »  Jackie ne cache pas sa fierté. La particularité de ce site réside dans l’expérience de ses 200 employés. Comme lui, les plus anciens sont arrivés au moment de l’ouverture,...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi