Visas. Étudier et travailler aux États-Unis : ce que la victoire de Biden va changer pour les expats

Courrier Expat (Paris)
·1 min de lecture

Pendant quatre ans, l’administration Trump a visé l’“immigration zéro” et multiplié les restrictions pour les visas étudiant comme pour les visas de travail. La nouvelle équipe devrait prendre le contre-pied de cette politique.

En matière d’accueil des ressortissants étrangers et d’immigration, entre les restrictions imposées par l’administration Trump et celles dues à la pandémie de Covid-19, les choses pourraient difficilement aller plus mal qu’actuellement aux États-Unis, souligne Quartz, le site d’information économique new-yorkais, au lendemain de la victoire de Joe Biden :

La situation promet des succès relativement faciles du fait de l’énorme marge de progrès possibles. Tant d’un point de vue social qu’économique, Biden a beaucoup à gagner en ouvrant le pays à davantage d’immigrants.”

Vers une révision générale de la politique d’immigration

Au cours des quatre années de son mandat, Donald Trump a travaillé sans relâche pour rapprocher autant que possible les États-Unis d’une politique d’“immigration zéro”, observe sur le site de Forbes Stuart Anderson, directeur de la National Foundation for American Policy (NFAP), un organisme de recherche non partisane sur les politiques publiques américaines. Or “le plus simple”, pour Joe Biden, serait de prendre systématiquement le contre-pied de ce que l’administration Trump a réalisé :

Si l’équipe Biden est intelligente, elle rompra complètement avec l’ère Trump en annulant tous les règlements et toutes les décisions sur l’immigration qui ne sont pas directement liés aux problèmes de santé dus à la pandémie de Covid-19.”

Au cours de son mandat, Donald Trump aura réussi à réduire de 49 % l’immigration légale, poursuit Stuart Anderson. Les taux de refus pour les

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :