"Je vis un cauchemar et je ne sais pas comment me réveiller" : piégés par des crédits à la consommation, ils témoignent

Simon Gourmellet

Des milliers de Français peinent à rembourser leurs crédits à la consommation, au point d'en souscrire de nouveaux pour rembourser les premiers, au risque d'aggraver leur surendettement. Voici leur quotidien.

"J'ai imprimé le formulaire de la Banque de France, mais je n'arrive pas à le remplir. C'est trop dur." Malgré ses 19 500 euros de crédits cumulés en quatre ans, Betty* se refuse encore à déposer un dossier de surendettement. Mère célibataire de trois enfants, elle fait partie des milliers de Français qui se battent au quotidien pour garder la tête hors de l'eau, malgré le poids des crédits à la consommation qui les assomme.

Une enquête de 60 millions de consommateurs, publiée jeudi 24 octobre, montre que la plupart des banques n'ont toujours pas baissé les montants des frais d'incidents pour les plus fragiles, comme Emmanuel Macron le leur demandait. Une situation qui contribue au surendettement des dizaines de Français qui ont répondu à notre appel à témoignages, comme Betty.

Mener un combat solitaire

Rien ou presque ne trahit le secret de sa situation financière. La fragilité de sa voix laisse deviner le fardeau d'un quotidien qui n'est fait que de calculs. Comme le fait qu'elle chuchote presque, quand elle évoque sa situation en public. À 39 ans, Betty jongle sans cesse avec les remboursements de crédits à la consommation, contractés pour faire face à un quotidien chamboulé. Après son divorce, Betty a dû quitter son emploi (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vouus intéresser :

A lire aussi