Visé par une fatwa, l'imam de Drancy appelle Emmanuel Macron au secours

·1 min de lecture

Hassen Chalghoumi appelle Emmanuel Macron à l'aide. L'imam de Drancy (Seine-Saint-Denis) vient d'adresser une lettre au président de la République pour l'alerter sur les menaces de mort dont il est la cible. Depuis l'assassinat par un terroriste islamiste du professeur Samuel Paty, le 16 octobre, elles se "sont largement accentuées, entraînant même une véritable fatwa à son encontre", souligne-t‑il dans ce courrier, avant de demander un renforcement de sa "protection républicaine". Par le biais de son avocat David-Olivier Kaminski, il a aussi déposé plusieurs plaintes à Paris. Le religieux, partisan d'un islam modéré, vit sous protection policière constante depuis 2015 et la fatwa lancée contre lui par le groupe État islamique (EI).

Un message en anglais a été repéré le 24 octobre sur la messagerie cryptée Telegram par une organisation spécialisée dans la surveillance du cyberdjihad. Avant d'être supprimé, il a été largement diffusé par des sympathisants de l'EI. Sa conclusion : "Votre nouvelle cible est ce vieil homme. Exécutez-le! Parce qu'il est encore plus crasseux que ces mécréants de Français." "Cette fatwa intervient dans le cadre de ma prise de position concernant la mort de M. Paty Samuel", indique Hassen Chalghoumi dans sa plainte du 26 octobre que le JDD, comme Le Parisien, a pu consulter.

"

Je crains pour ma vie

"

"Je vous précise qu'il s'agit de ma quatrième plainte en une semaine", ajoute-t‑il. Deux jours plus tôt, il signalait une autre menace rédigée en arabe s...


Lire la suite sur LeJDD