Visé par une enquête déontologique, l'avocat des antivax et anti-pass Fabrice Di Vizio quitte son cabinet

·2 min de lecture
Fabrice Di Vizio lors d'une manifestation anti-pass sanitaire, organisée par Florian Philippot. - SAMEER AL-DOUMY / AFP
Fabrice Di Vizio lors d'une manifestation anti-pass sanitaire, organisée par Florian Philippot. - SAMEER AL-DOUMY / AFP

Son visage est connu des anti-pass sanitaire. Fabrice Di Vizio annonce, ce mercredi, mettre fin à ses activités de collaborateur au sein de son cabinet d'avocat. Selon nos informations, l'avocat est visé par une enquête déontologique. Il assure néanmoins que son équipe "est à pied d'oeuvre pour accompagner jusqu'au bout" les personnes ayant déposé des recours contre l'exécutif pour sa gestion de la crise sanitaire.

"Dans quelques semaines, je céderai mes parts détenues dans mon cabinet et je prendrai le large tant désiré!", a tweeté l'avocat et ancien chroniqueur de TPMP, l'émission de Cyril Hanouna, "je serai présent pour la dernière fois samedi à la manif (des opposants au pass sanitaire, NDLR) et ensuite je retournerai faire ce que j'aime plus que tout: m'occuper de ma fille et de ses chevaux."

Un départ précipité

Un départ que ce proche de Florian Philippot affirme avoir préparé, mais qui n'en reste pas moins précipité. Fabrice Di Vizio est visé par une enquête déontologique du Conseil de l'ordre des avocats du barreau de Paris, a appris BFMTV d'une source proche du dossier, confirmant une information de nos confrères de Franceinfo.

Contacté par BFMTV, Fabrice Di Vizio assure ne pas avoir été informé de l'ouverture d'une telle enquête, "mais le Conseil de l'ordre a la liberté de le faire, cest bien qu'ils le fassent".

"Pourquoi serais-je inquiet?", a répondu l'avocat à BFMTV, "encore plus si on considère que je ne pas sur quoi cette enquête porte! Mais il est normal que l'Ordre s'interroge! Et du coup m'interroge. Le meilleur moyen de mettre fin à des rumeurs est toujours de faire la vérité".

Fabrice Di Vizio ne compte toutefois pas s'expliquer seulement devant sa profession, puisqu'il a indiqué tenir un live sur sa chaîne Twitch afin de répondre aux "interrogations et questions" de ses soutiens: "ce sera le dernier avant un long moment", assure-t-il.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles