Visé par des accusations d'abus sexuels, Woody Allen continue à tourner

franceinfo Culture avec agences
Le cinéaste américain Woody Allen entame cette semaine à Saint-Sébastien le tournage de son nouveau film, un hommage au cinéma, loin des accusations d'abus sexuels de sa fille adoptive.

"Ma philosophie a toujours été de rester concentré sur le travail et de continuer à travailler, peu importe ce qui arrive dans la vie, avec la famille, les enfants, l'actualité, la politique...", a-t-il déclaré le 9 juillet à la presse, à la veille du début du tournage dans la ville du nord de l'Espagne.

"Je ne pense pas aux mouvements politiques ou sociaux, je ne suis pas armé mentalement pour cela, je n'ai pas un regard profond sur ces choses-là, je m'intéresse surtout aux relations humaines et aux gens", a ajouté le réalisateur de 83 ans, interrogé sur le mouvement #MeToo qui a fait resurgir les accusations de sa fille adoptive.

Accusé d'abus sexuels

Le cinéaste new-yorkais, qui compte plus de 50 films à son actif, a toujours catégoriquement nié les accusations de Dylan Farrow, qui affirme qu'il a abusé d'elle en 1992 quand elle avait sept ans. Les poursuites à l'encontre de Woody Allen avaient été abandonnées après deux enquêtes distinctes de plusieurs mois.
Mais Dylan Farrow, soutenue par sa mère adoptive Mia Farrow et son frère Ronan, a renouvelé début 2018 ses accusations, en pleine vague #MeToo.


L'affaire a écorné l'image du réalisateur, amenant plusieurs acteurs et actrices ayant travaillé avec lui à prendre leurs distances. Le géant Amazon a également rompu un juteux contrat de production et de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi