Un virus très mortel inquiète en Inde

·1 min de lecture

Alors que la planète lutte toujours contre la pandémie de Covid-19, l'Inde fait face à un nouveau virus. Comme le rapportent CBS News et Forbes, les autorités de l'État du Kerala, dans le sud du pays, se battent pour contenir cette épidémie. Le virus Nipah, sans aucun lien avec le coronavirus, a tué le week-end du 4 septembre un enfant de 12 ans. Depuis, les autorités sanitaires tentent de retracer toutes les personnes qui ont été en contact avec l'enfant.

Le garçon avait été admis à l'hôpital une semaine avant avec une forte fièvre. Alors que son état s'aggravait et que les médecins soupçonnaient une inflammation de son cerveau (encéphalite), ses échantillons de sang ont été envoyés à l'Institut national de virologie, où des tests ont confirmé une infection au Nipah. Il est décédé tôt dimanche matin.

>> A lire aussi - Covid-19 : le virus détecté dans la sueur humaine par des chercheurs à Bangkok

Les autorités gouvernementales ont intensifié leurs efforts pour identifier les cas contacts de la jeune victime, avant de les placer en quarantaine. Selon la ministre de la Santé de l'État, Veena George, 188 personnes ayant été en contact avec le garçon avaient été identifiées lundi 6 septembre. Deux soignants ont été hospitalisés. Les autorités ont bouclé la zone dans un rayon d'environ trois kilomètres autour du domicile du garçon et ont procédé à des dépistages dans tous les districts voisins de l'État du Kerala.

>> A lire aussi - Covid-19 : un nouveau-né décède, sa mère porteuse (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Seine-Saint-Denis : l'Etat va prendre en charge le financement du RSA, une première
C8 condamnée en appel à verser plus de 5,15 millions d'euros à Thierry Ardisson
Présidentielle : Hidalgo promet une très grosse augmentation de salaire aux enseignants
Élections en Allemagne : après la longue ère Merkel, le chant du cygne du parti démocrate-chrétien ?
Le PSG signe un partenariat avec une plateforme de cryptomonnaies

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles