Écoles fermées, marathon annulé... alerte maximale à Hong Kong contre le coronavirus

Écoles fermées, marathon annulé... alerte maximale à Hong Kong contre le coronavirus
Écoles fermées, marathon annulé... alerte maximale à Hong Kong contre le coronavirus

Alors que 56 millions de personnes sont désormais confinées en Chine, les autorités hongkongaises ont décrété ce samedi le niveau d'alerte sanitaire maximal.

Fermeture des écoles, annulation du marathon... Hong Kong a décrété ce samedi le niveau d'alerte sanitaire maximal sur son territoire et annoncé des mesures drastiques pour endiguer la propagation de l'épidémie apparue dans la ville chinoise de Wuhan.

"Je relève aujourd'hui le niveau de réponse à la catégorie urgence", a annoncé aux journalistes la cheffe de l'exécutif local, Carrie Lam.

Cinq cas du virus apparu à Wuhan ont été répertoriés dans l'ex-colonie britannique, dont quatre personnes qui étaient arrivées en train de Chine continentale dans une nouvelle gare récemment ouverte au cœur de Hong Kong.

De retour du forum de Davos en Suisse, Carrie Lam a tenu samedi matin une série de réunions avec les autorités compétentes, avant d'annoncer des décisions radicales. Elle a indiqué que tous les vols et trains en provenance de Wuhan étaient annulés jusqu'à nouvel ordre. Elle a ajouté qu'il n'y avait aucune restriction sur les liaisons avec les autres villes de Chine continentale, mais précisé que tout voyageur arrivant de Chine continentale devrait répondre à un questionnaire médical.

Les écoles fermées jusqu'au 17 février

Écoles et universités, actuellement fermées en raison des vacances du Nouvel an chinois, le demeureront jusqu'au 17 février, a-t-elle annoncé. Une série d'événements ont par ailleurs été annulés, comme le marathon qui devait se courir le 9 février.

"Hong Kong n'a pas été le théâtre d'infections graves et étendues, mais nous devons traiter cela avec sérieux et nous espérons que nous arriverons à anticiper l'épidémie", a déclaré Carrie Lam. "Nous devons rester uni pour empêcher et contrôler la maladie", a-t-elle dit, en référence à la crise politique.

L'armée chinoise a quant à elle (...)

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi