Virginie Efira maman : confidences sur son petit Hiro

Virginie Efira s’est livrée à quelques confidences auprès de « Madame Figaro » au sujet de la naissance de son fils Hiro, le 28 août dernier. Par rapport à sa première grossesse, dix ans plus tôt, l’actrice belge a eu « accès à davantage de lectures, de parcours de vie » qui lui ont permis de « sortir de cette espèce d’obligation du merveilleux qui pèse autour d’une naissance ».

« Être débarrassée de cette pression, accepter que cela puisse aussi ne pas très bien aller, fait que le merveilleux, justement, émerge plus facilement. Et que ça va très bien ! Il y a la redécouverte de l’immédiateté de l’amour, la fascination du bébé. Les nouveau-nés possèdent ce regard métaphysique, comme les vieux qui ont tout compris de l’existence », a-t-elle expliqué.

« Je voulais suivre toutes les injonctions »

Virginie Efira s’est aménagé une « chambre à soi » pour travailler, réfléchir. « Canapé en velours, grands rideaux bleu sombre et piles de livres un peu partout », décrit l’hebdomadaire.

Elle a ensuite évoqué la naissance de sa fille Ali, née de ses fiançailles avec le réalisateur Mabrouk El Mechri. « Je voulais suivre toutes les injonctions : être une mère parfaite, totalement disponible, et en même temps prendre soin de moi, de ma vie de femme, ne rien lâcher au travail, sortir avec des amis car il n’était pas question d’arrêter de faire la fête… »

À lire aussi Virginie Efira, ventre rond et talons hauts sur la Croisette

« Ma fille m’a appris que c’est à l’endroit où l...


Lire la suite sur ParisMatch