Virginie Calmels limogée de la direction des Républicains après ses critiques sur Laurent Wauquiez

Le HuffPost avec AFP
Après ses critiques sur Wauquiez, Virginie Calmels (ici le 18 avril), n°2 de LR, virée du parti

LES RÉPUBLICAINS - Le président des Républicains Laurent Wauquiez a mis fin aux fonctions de sa N°2 Virginie Calmels, en conflit ouvert avec lui, a annoncé ce dimanche 17 juin à l'AFP une source au sein de la direction du parti. Jean Leonetti la remplace à la vice-présidence du parti.

"La dérive continue dans le jeu personnel n'était plus acceptable", a fait valoir dimanche soir une source dans l'entourage de Laurent Wauquiez. "Quand on est membre de l'équipe dirigeante, on ne peut pas tirer chaque jour contre son camp, surtout à un moment où chacun mouille sa chemise pour reconstruire la famille".

Les Républicains ont publié un communiqué laconique vers 21 heures, annonçant la nomination de Jean Leonetti sans mentionner le nom de Virginie Calmels.

Des critiques répétées

Cette décision met un terme à deux semaines de conflit ouvert entre le patron des Républicains, élu en décembre, et sa N°2 qui l'avait rejointe lors de sa campagne interne.

Première adjointe d'Alain Juppé à Bordeaux, représentante de la sensibilité libérale au sein de LR, Virginie Calmels avait rejoint Laurent Wauquiez à l'été 2017, lors de sa campagne pour la présidence du parti.

Elle avait récemment critiqué un tract de LR intitulé "Pour que la France reste la France", distribué le week-end dernier lors d'une opération de mobilisation, qu'elle avait jugée "anxiogène". Elle avait évoqué un "dysfonctionnement" au sommet du parti. L'ancienne directrice générale d'Endemol monde avait réitéré sa position mardi lors d'une réunion de direction houleuse.

Elle avait encore critiqué Laurent Wauquiez dans un entretien accordé dimanche au Parisien, dans lequel elle jugeait que le président de LR semblait être "uniquement...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post