Viré par Macron, Yann Wehrling, l'ambassadeur à l’Environnement réagit en dessin

·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Viré par Macron, l'ambassadeur à la biodiversité réagit en dessin (photo d'illustration prise en juin 2021) (Photo: LOIC VENANCE via AFP)
Viré par Macron, l'ambassadeur à la biodiversité réagit en dessin (photo d'illustration prise en juin 2021) (Photo: LOIC VENANCE via AFP)

POLITIQUE - Un bon croquis vaut mieux qu’un long discours. Le conseil des ministres a mis officiellement fin ce mercredi 9 juin à la mission de Yann Wehrling comme ambassadeur français délégué à l’Environnement, une décision “vivement regrettée” par l’intéressé, qui s’est fendu d’un dessin pour le moins éloquent à ce sujet.

“Je regrette vivement cette décision qui éloigne plus encore les écologistes progressistes de la majorité présidentielle”, déplore-t-il dans un communiqué ajoutant prendre “acte de la décision du Président de la République”, “malgré un bilan solide qu’il saluait encore lui-même il y a quelques semaines”.

Illustrateur de profession, Yann Wehrling, conseiller régional d’Île-de-France, étiqueté MoDem, aux côtés de Valérie Pécresse, place son éviction par le chef de l’État dans la lignée d’autres départs qui ont jalonné le quinquennat d’Emmanuel Macron, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Viré par Macron, l'ambassadeur à la biodiversité réagit en dessin (Photo: @YannWehrling)
Viré par Macron, l'ambassadeur à la biodiversité réagit en dessin (Photo: @YannWehrling)

Dans son dessin, la majorité présidentielle est représentée par un bateau, abandonné par plusieurs figures écolos au fil des mois: Nicolas Hulot en 2018, Matthieu Orphelin en 2019, Cédric Villani en 2020 et enfin...Yann Wehrling, l’auteur, jeté par dessus bord en 2021. Pas de départ en 2022, en revanche, mais un iceberg qui se profile non loin du navire LREM, comme s’il allait le faire chavirer.

Initialement, le mandat de Yann Wehrling courrait jusqu’à fin 2021, après la tenue du Congrès de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) en septembre à Marseille et de ...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles