Viré de Canal+, Sébastien Thoen assure que son sketch a fait "marrer" Praud et Messiha

Youen Tanguy
·1 min de lecture
Sébastien Thoen a été viré de Canal+ pour avoir parodié un sketch.  (Photo: Canal+)
Sébastien Thoen a été viré de Canal+ pour avoir parodié un sketch. (Photo: Canal+)

CANAL+ - Il sort du silence. En novembre dernier, l’animateur de Canal+ Sébastien Thoen, chroniqueur du “Canal Sports Club” et présentateur du “Journal du hard”, a été renvoyé de la chaîne après avoir participé à un sketch qui parodiait l’émission sur CNews de Pascal Praud, “L’heure des pros”, où il interprétait l’homme politique, proche du RN, Jean Messiha.

Dans les semaines et mois qui ont suivi, d’autres salariés et pigistes du groupe de Bolloré, tels que Stéphane Guy, ont été licenciés après avoir apporté leur soutien au chroniqueur.

Dans une interview à nos confrères du Parisien publiée ce samedi 20 février, Sébastien Thoen revient, non sans une pointe d’humour, sur son éviction du groupe. “Ok, il ne faut pas taper sur les collègues de la cantoche, mais là, ce n’était pas méchant, on se marrait avec eux”, raconte, ironique, le chroniqueur dans son interview.

“On n’est pas en Birmanie!”

“Mais vous saviez que ça grincerait un peu des dents, non?”, lui demande-t-on, en référence au fameux sketch. “Bien sûr que non, on n’est pas en Birmanie!”, rétorque Thoen. “D’autant que Pascal Praud m’a appelé très vite pour me dire qu’il s’était marré. Il a ajouté: ‘Au pire t’auras une mise à pied. Mais en même temps Seb, toi et tes potes (d’Action Discrète, dont font également partie Thomas Séraphine et Julien Cazarre, ndlr), vous êtes incontrôlables, mais dans quel monde vous vivez, là!’”.

Sur sa réaction à son licenciement, l’anim...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.