Viral. Un député canadien surpris “flambant nu” lors d’une visioconférence

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Le député Will Amos a été aperçu nu lors de la visioconférence d’un comité parlementaire, à Ottawa. L’intéressé parle d’une erreur malheureuse, mais l’affaire conduit la presse canadienne à s’interroger sur la place de la vie privée à l’ère numérique.

Will Amos “est apparu à l’écran sans ses vêtements pendant que la caméra de son ordinateur était activée”, relate le Journal de Québec. Dans une capture d’écran relayée rapidement sur les réseaux sociaux par un journaliste du Toronto Sun, Brian Lilley, on y voit le député du parti libéral au pouvoir debout dans son bureau, en costume d’Adam, entre les drapeaux du Canada et du Québec, un smartphone à la main.

Le jour de l’incident, le 14 avril, Will Amos a rapidement expliqué le contexte sur son compte Twitter :

Ma vidéo a été allumée accidentellement alors que je me changeais en vêtements de travail après avoir fait du jogging. Je m’excuse sincèrement auprès de mes collègues de la Chambre des communes pour cette distraction involontaire.”

À lire aussi: Écrans. La “fatigue de Zoom”, c’est scientifique

“On est des milliers à avoir ri. Des millions, même”, écrit une chroniqueuse de La Presse, qui précise sa pensée : “Mais ce n’était pas drôle. Et pour cause : “Ça va me suivre toute ma vie”, a confié Will Amos au quotidien québécois, avant de poursuivre : “À l’ère numérique, une image se propage de façon incontrôlable.”

État corrosif de la politique au Canada ?

“Le panel des potentiels suspects n’est pas très large”, selon La Presse. “Le flux vidéo était privé et non visible

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :