"Virée en visio en 10 minutes" : Arielle Boulin-Prat dévoile les conditions de son départ des "Chiffres et des lettres"

Gilles GUSTINE / FTV 2016
Gilles GUSTINE / FTV 2016

Une rupture brutale. Ce vendredi matin, Arielle Boulin-Prat, pilier du jeu de France 3 "Des chiffres et des lettres" depuis 36 ans, est revenue par téléphone sur Virgin Radio sur son éviction du programme. Pour rappel, France Télévisions a décidé en cette rentrée de basculer "Des chiffres et des lettres" le week-end. Mais les nouvelles conditions proposées à Arielle Boulin-Prat et à son binôme Bertrand Renard, présent pour sa part depuis 47 ans, ont conduit au départ de ces deux figures.

Dans un récent communiqué, le duo n'a pas hésité à charger le service public : "Ce qui est désigné pudiquement comme un 'désaccord contractuel' a surgi car France Télévisions a exigé une baisse de notre salaire de l'ordre de 60% et a refusé de nous accorder le CDI que nous avons eu l'outrecuidance de réclamer"', ont-ils ironisé.

"On a fait l'objet d'un très grand mépris"

Dans "Le morning sans filtre" de Guillaume Genton, Arielle Boulin-Prat est revenue sur son parcours au sein du jeu iconique présenté par Laurent Romejko, évoquant une rémunération d'environ 4.000 euros par mois et seulement "trois augmentations" en l'espace de 36 ans. Mais c'est surtout sur les conditions de son départ qu'elle a été la plus prolixe. "On a fait l'objet d'un très grand mépris. Pour la chaîne, nous ne sommes rien. On n'a eu aucun coup de fil. On a été virés en visio en dix minutes. C'est ça la réalité", a assuré l'incarnante, provoquant l'étonnement de...

Lire la suite


À lire aussi

Delphine Ernotte : "Je regrette les conditions du départ de David Pujadas"
France 3 : Audiences record pour "Slam", "Des Chiffres et des lettres" et "Harry"
"Duels en familles" : Cyril Féraud remplace "Des chiffres et des lettres" dès cet après-midi sur France 3