Viols à l'hôpital de Nanterre: un suspect en garde à vue

Un homme soupçonné d'avoir violé fin juillet deux patientes de l'hôpital de Nanterre, puis une fillette deux jours plus tard dans un autre quartier de la ville, a été placé en garde à vue, a confirmé samedi à l'AFP le parquet de Nanterre. Interpellé vendredi, il a été placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Nanterre, à l'ouest de Paris. Il doit être présenté à un juge d'instruction dans l'après-midi, en vue de son éventuelle mise en examen, a précisé le parquet. D'après le journal Le Parisien, qui a révélé son interpellation, l'homme a 27 ans, est de nationalité congolaise et sans domicile fixe. "Renforcement des contrôles à l'entrée de l'hôpital" Il est soupçonné d'avoir violé deux patientes, âgées de 68 ans et 77 ans, de l'hôpital Max-Fourestier dans la matinée du 27 juillet, à trente minutes d'intervalle. Puis deux jours plus tard, une fillette de 12 ans dans le quartier Zilina-Chemin. A la suite des viols, l'hôpital de Nanterre avait assuré à l'AFP avoi