Le violoncelliste Yo-Yo Ma, tout juste vacciné, improvise un concert

M. R.
·1 min de lecture
Le violoncelliste Yo-Yo Ma en 2019, en Colombie. - Joaquin Sarmiento - AFP
Le violoncelliste Yo-Yo Ma en 2019, en Colombie. - Joaquin Sarmiento - AFP

Des notes d'espoir et de réconfort se sont élevées samedi d'un centre américain de vaccination, où le violoncelliste virtuose Yo-Yo Ma a improvisé un concert après avoir reçu sa seconde dose de vaccin.

L'artiste, né en France il y a 65 ans de parents chinois, a surpris les autres patients et le personnel du Berkshire Community College, dans le Massachusetts, selon des extraits de sa performance mise en ligne sur la page Facebook de l'institution.

"Donner quelque chose en remerciement du vaccin"

Placé en observation après avoir reçu son injection, il a joué pendant une quinzaine de minutes, sommairement assis sur une chaise en plastique, avant d'être chaleureusement applaudi par l'assistance. Les notes de Cello Suite No. 1 in G Major, célèbre prélude de Bach ont ainsi résonné.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Il "voulait donner quelque chose en remerciement" du vaccin, a expliqué le responsable du centre, Richard Hall, cité par le journal local The Berkshire Eagle. Depuis un an, le musicien publie régulièrement sur les réseaux sociaux ses interprétations de Bach ou Beethoven, entre autres, sous les hashtags #songsofcomfort ou #songsofhope (morceaux de réconfort ou d'espoir).

"Par ces temps d'angoisse, je veux continuer à partager la musique qui me réconforte", avait-il expliqué dans un tweet il y a un an. Le soliste a également joué à plusieurs reprises en mémoire des victimes de la pandémie et en l'honneur des personnels médicaux.

Article original publié sur BFMTV.com