Un violeur en série présumé organise ses funérailles pour échapper aux poursuites, une maladie le met en déroute

Cet américain accusé de viol était en cavale et avait organisé ses propres funérailles. L'homme, âgé de 35 ans, s'appelle en réalité Nicholas Rossi. Depuis qu'il a quitté en douce les Etats-Unis, il a vécu sous un faux nom : Arthur Knight. L'homme a été arrêté dans un hôpital écossais à Glasgow en janvier 2022. Il prétendait être un orphelin de nationalité irlandaise, précise Slate dans son article du 12 novembre 2022. Nicholas Rossi alias Arthur Knight est accusé d'avoir commis un viol dans l'Etat de l'Utah où on lui avait fait des prélèvements ADN.

Grâce aux prélèvements, la justice américaine a pu l'associer à un viol qui aurait été commis dans l'Ohio sur une femme de 21 ans en 2008, toujours selon Slate. Par ailleurs, les autorités pensent que l'homme qui se fait passer pour Arthur Knight aurait pu commettre d'autres viols. Le violeur récidiviste voulait cacher toutes ses traces. Pour échapper à la justice, il est allé jusqu'à organiser ses propres obsèques. Nicholas Rossi aurait émis en ligne un faire-part au nom de Nicholas Allahverdian stipulant qu'il est mort en février 2020 des suites d'un lymphome de Hodgkin.

Le violeur en série a été démasqué grâce à ses tatouages et ses empreintes

On apprend qu'Interpol a répertorié des données relatives à Nicholas Rossi. Ayant contracté le covid-19, le violeur en cavale et vivant au Royaume-Uni sous un faux nom, a dû être hospitalisé. Ce sont ses empreintes, ses tatouages et (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TÉMOIGNAGE J'apprends aux femmes à avoir un orgasme pendant leur accouchement
Affaire JonBenet Ramsey : l'enquête sur le meurtre à domicile de la petite reine de beauté relancée
Son père oublie de la déposer à la crèche, la fillette de 2 ans n'y survivra pas
Il utilise une corde à sauter pour un acte perturbant, les médecins n'en reviennent toujours pas
Horreur dans le Finistère : les effroyables causes de la mort de la mère et ses fillettes dévoilées