Publicité

Violents feux de forêt au Chili: l'état d'exception a été décrété

Ce samedi 3 février, les secours s'activent au Chili où l'état d'exception a été décrété la veille afin de lutter contre de violents feux de forêt qui s'étendent dans des régions touristiques du pays latino-américain. Un bilan provisoire évoque une dizaine de morts.

Les incendies qui frappent le Chili ont plongé dans un nuage de fumée la célèbre station balnéaire de Vina del Mar (centre), le long de la côte Pacifique, dans la région de Valparaiso ; ils menacent des centaines d'habitations, provoquant des évacuations forcées. Les pompiers luttent sans relâche depuis le 2 février contre une dizaine de foyers dans les régions de Valparaíso et O'Higgins dans le centre, mais aussi de Maule, Biobío, La Araucanía et Los Lagos, dans le sud. Dans les localités d'Estrella et Navidad, à 200 kilomètres au sud-ouest de la capitale, des incendies incontrôlés ont brûlé près d'une trentaine de logements, obligeant les résidents à s'enfuir dans cette zone proche de la station balnéaire de Pichilemu, réputée pour le surf.

Les températures frôlent les 40° dans le centre du pays

Dans la seule région de Valparaiso, le feu a dévoré plus de 7 000 hectares, selon la Conaf, l'office national des forêts chilien, pointant l'« évolution extrême » de l'incendie. Des images devenues virales sur les réseaux sociaux, tournées par des automobilistes pris au piège, montrent les montagnes en proie aux flammes au bout de la fameuse route 68, un axe routier emprunté par des milliers de touristes pour se rendre vers les plages du Pacifique. Les autorités y avaient d'ailleurs interrompu dès vendredi la circulation pour cause de « visibilité réduite en raison de la fumée ».

(Avec AFP)


Lire la suite sur RFI