Explosion à Bordeaux : une femme retrouvée morte dans les décombres

Par LePoint.fr (avec AFP)
·1 min de lecture
L'explosion serait due à une fuite de gaz.
L'explosion serait due à une fuite de gaz.

Une explosion a eu lieu samedi 6 février, vers 8 heures, dans un petit immeuble du centre-ville de Bordeaux, rue Borie. L'explosion, survenue dans le quartier des Chartrons, a provoqué la destruction du garage, où elle se serait produite, et deux immeubles mitoyens se sont « partiellement effondrés », selon les pompiers. Quelque 70 pompiers assistés de cinq équipes cynophiles et d'une unité de déblaiement et de consolidation, ont été dépêchés sur place. Les premières constatations suggèrent une explosion due au gaz, qui a été coupé dans le secteur.

Le bilan fait état d'une personnes blessée, un homme de 89 ans, dont le pronostic vital est engagé. Sa compagne a été longuement recherchée dans l'après-midi dans les décombres d'un des immeubles soufflés par l'explosion. Elle a été retrouvée par les pompiers peu avant 16 heures et ne présentait « pas de signe de vie », selon le lieutenant-colonel des pompiers de la Gironde Philippe Esselin. Elle avait 88 ans. Par ailleurs, un point de regroupement a été mis en place pour accueillir 11 personnes choquées, qui devront être relogées.

Des vitrines soufflées

« La vitrine de plusieurs commerces a été soufflée aux alentours », rapporte Nicolas Laplume, journaliste à Sud-Ouest. « Les pompiers ont sorti des bouteilles de gaz mais nous ne savons pas pour le moment s'il s'agit du réseau, de bonbonnes ou d'une installation intérieure », a indiqué de son côté Eric Destarac, directeur de la communication de Regaz qui assure la [...] Lire la suite