La violente éruption du volcan Théra sur l’île de Santorin a créé 4 tsunamis dévastateurs il y a 3.600 ans

·2 min de lecture

Survenue à la fin de l’âge de bronze, l’éruption du volcan Théra, formant l’île de Santorin au large des côtes crétoises, est reconnue comme l’une des catastrophes naturelles les plus dévastatrices qu’ait connue l’humanité.

L’île de Santorin est située dans la partie est de la Méditerranée, entre la Crète et les côtes turques. C’est ainsi toute la région méditerranéenne qui aurait été impactée par la violence de l’éruption, provoquant de nombreux tremblements de terre, d’importantes retombées de cendres, mais également plusieurs tsunamis. Des traces de cette éruption ont été retrouvées un peu partout sur le Globe, jusque dans les glaces polaires, indiquant un impact au niveau mondial et notamment une modification du climat pendant plusieurs décennies. Les dépôts volcaniques sont si étendus qu’ils sont souvent utilisés dans les études sédimentaires comme un marqueur stratigraphique. Certains scientifiques attribuent même la chute de la civilisation minoenne à cet événement catastrophique.

Carte de la Méditerranée et localisation de l’île de Santorin. © Nzeemin, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0
Carte de la Méditerranée et localisation de l’île de Santorin. © Nzeemin, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Pourtant, malgré la violence apparente de cet événement, aucune victime humaine n’avait jamais été retrouvée jusqu’à présent, même dans la région la plus fortement impactée par l’éruption. Pour expliquer cette surprenante absence, certains scientifiques pensent que les signes précurseurs de l’explosion ont poussé les populations des zones les plus proches à fuir. Il est également possible que les corps des victimes aient totalement disparu dans les meurtrières nuées ardentes qui ont dévasté la région, calcinant les corps et ne laissant ainsi aucune trace des victimes.

Les squelettes d’un homme et d’un chien retrouvés dans les débris d’un ancien bâtiment

L’éruption est survenue à la fin de l’époque minoenne, qui est contemporaine de la XVIIIe dynastie égyptienne (XVIe siècle avant notre ère). À cette époque, la ville de Çeşme-Bağlararası semble avoir été un site culturel...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles