Violent, solitaire… le profil troublant du suspect de la fusillade de San José

·2 min de lecture

L’homme soupçonné d’avoir tué huit personnes mercredi à San José, en Californie, a été identifié par les médias américains et décrit comme un homme troublé et violent.

La fusillade qui a fait 8 morts mercredi à San José, en Californie, aurait été perpétrée par un homme de 57 ans identifié par les médias américain. Le suspect, Samuel Cassidy, s’est suicidé après avoir ouvert le feu sur un site de la Valley Transportation Authority - en charge du transport public dans le comté de Santa Clara – où il travaillait depuis au moins 8 ans. Si son identité et son mobile n’ont pas été confirmés par les autorités américaines, plusieurs journaux dont le «Los Angeles Times» et le «San Francisco Chronicle» évoquent un homme troublé et violent, notamment envers les femmes. Il a été accusé d’avoir violé et battu son ancienne petite amie durant des «sautes d’humeur». «Plusieurs fois au cours de la relation, il s’est montré enragé et m’a imposé des rapports sexuels», a-t-elle expliqué en 2009 dans un rapport de la justice obtenu par le «San Francisco Chronicle».

L’homme, divorcé de sa première femme en 2005, avait fait la connaissance de sa nouvelle compagne sur un site de rencontres. Leur relation avait duré un an mais avait commencé à dégénérer au bout de deux mois seulement, lorsqu’il l’aurait demandée en mariage. Une proposition qu’elle avait refusée. Robert Gary Cummings, l’avocat de cette femme, a expliqué au «Daily Beast» qu’il était alors devenu «obsessionnel au point de déposer des requêtes malicieuses contre elle devant la justice». L’un et l’autre avaient déposé des demandes d’ordonnance de restriction afin de ne plus pouvoir s’approcher. La femme qualifie le suspect de bipolaire et affirme avoir été violée plusieurs fois. «Lorsqu’elle a appris pour la fusillade mercredi, elle était sous le choc. Malgré toutes ses propres accusations déposée face à la justice, elle a été choquée», a(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles