Violences urbaines à Evreux : des gardes à vue, des renforts envoyés par Darmanin

·2 min de lecture

Six jeunes de 12 à 20 ans ont été interpellés à la suite d'incidents samedi soir dans le quartier de la Madeleine à Evreux, a-t-on appris dimanche auprès du parquet. Appelés vers 22h pour des feux de containers, les policiers ont été accueillis à leur arrivée par une vingtaine de tirs de mortiers d'artifice.

Cinq jeunes - quatre mineurs et un majeur - ont été placés en garde à vue à la suite d'une série de violences urbaines survenues samedi soir dans le quartier de la Madeleine à Evreux. Les incidents ont commencé vers 22h pour s'achever un peu plus de deux heures plus tard, dans ce quartier considéré comme sensible. Feux de poubelles ont alterné avec des prises à partie des forces de l'ordre qui ont essuyé des tirs de mortiers d'artifice et de cocktails Molotov, selon une source proche de l'enquête.

>> À LIRE - Rixes entre jeunes : "Il ne faut pas s'habituer aux conséquences de l'hyperviolence"

6 interpellations

Sur les réseaux sociaux, des appels à se rassembler avaient été lancés afin d'en découdre cette nuit-là avec les forces de l'ordre, en représailles à une interpellation survenue deux jours plus tôt, a-t-on expliqué de même source. Ces messages ayant été repérés par la police, des renforts avaient été envoyés en prévisions vers la préfecture de l'Eure, notamment issus du département voisin des Yvelines. Six jeunes, âgés de 12 à 20 ans, ont été rapidement interpellés, selon le parquet. Le plus jeune a été relâché dans la matinée.

Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur, a "condamné avec fermeté les violences inacceptables" de la nuit de samedi à dimanche au cours desquelles "quatre policiers ont été blessés". Il a annoncé l'envoi "d'un renfort exceptionnel de 73" personnes à Evreux dès cette nuit "afin de faire respecter l'ordre républicain". Ces renforts son...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :