Violences sexuelles : Roxana Maracineanu ira-t-elle jusqu'au bout ?

Pascale Nivelle

Alors que #MeToo gagne le sport français, la ministre veut briser l'omerta du milieu. Une mission dans laquelle l'ex-championne de natation s'est jetée tête la première.

La journée la plus importante de sa vie professionnelle ? « Quand Emmanuel Macron m'a demandé d'être ministre. À égalité avec le jour où j'ai été championne du monde. » Raconté ainsi, on pourrait soupçonner Roxana Maracineanu d'avoir un ego un peu enflé. Mais elle enchaîne, le regard bleu pétillant : « Je ne m'attendais ni à l'un ni à l'autre ! » Le haut du podium (200 mètres dos, Perth, Australie, 1998), après des millions de longueurs enchaînées dans les piscines, n'était pas un hasard. Sa place au Conseil des ministres, depuis septembre 2018, n'est pas surprenante non plus. Les anciens champions (Maurice Herzog, Roger Bambuck, Guy Drut, Jean-François Lamour, Chantal Jouanno, David Douillet, Laura Flessel…) se retrouvent souvent en charge des Sports au gouvernement. Beaucoup en sont repartis avec des médailles et des kilos en plus, et un bilan plutôt léger. Roxana Maracineanu n'a pas échappé à la fatalité des sportifs qui s'installent dans les fauteuils de ministre : « En huit mois, j'avais pris huit kilos ! » 

Roxana à l'assemblée

                                                                                                                                                                                                                                                                

À l'Assemblée nationale, le 4 février. @Sipa                                                          

Pour son bilan, elle veut déjà croire qu'il fera date....

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi